L’ombre d’un doute

« J’aime beaucoup le verre […] à cause de sa transparence et parce qu’il n’insiste jamais. Il est d’ailleurs agréable d’avoir autour de soi des objets qui ne retiennent rien et qui se laisse simplement traverser. Il y a là une incontestable leçon de sagesse. Et pourtant, il arrive qu’un morceau de cristal, par un jeu de lumière, se met brusquement à étinceler de cent couleurs violentes, rouges, bleues, jaunes, violettes… Oui, il est amusant de penser que le verre, lui aussi, a ses moments de faiblesse, de passion. Ce qui n’est pas sans me donner quelquefois un petit moment de supériorité. »
Romain Gary, Les clowns lyriques.

Richesses intérieures II, 2016

Richesses intérieures I

Richesse intérieures II

Rompre la solitude, le silence, la glace

De beaux lendemains

Bol de nuit

Bol d’Or

Boîte de nuit II

Glass of what?

The lovers

MUR

Blocs

Pulsar